Maîtrise d’œuvre : AMŒA à Hyères 

Construire avec un maître d’œuvre dans le Var 

Construire est un acte technique, complexe qui nécessite :

  • Une réflexion en amont des travaux de réalisation, au moment de la conception du projet.
  • Une intervention de différents corps de métier qui doit être anticipée, planifiée et contrôlée, le tout dans le respect de la réglementation en vigeur.

Outre le fait de bien cerner dès le départ le projet dans sa consistance en allant de l'intention générale jusqu'aux détails, dont tous ont plus ou moins leur importance, il convient de maîtriser dans le même temps l'enveloppe budgétaire des travaux correspondants, pour établir un plan de financement réaliste et exhaustif.

Tout projet demande pour sa concrétisation des connaissances et des compétences techniques et réglementaires dans les domaines de l'urbanisme, de la construction, et du code civil, celles-ci évoluent en permanence.

Seul un professionnel de l'acte de bâtir peut vous assurer une conception et le suivi de la réalisation de votre projet dans des conditions légales et conformes aux règles de sécurité.

Maîtrise d’œuvre

Dans le cas de la réalisation d'une maison individuelle, vous allez choisir un terrain, puis décider de vos besoins :

  • En termes de surface habitable
  • En termes de disposition des pièces
  • En fonction de la composition de votre foyer et de ses évolutions ultérieures
  • En fonction du niveau de confort souhaité pour votre future habitation

À ce stade, votre financement devra être établi en parallèle, d'autant plus si vous recourrez à un prêt immobilier. À savoir que votre banque ou votre organisme de prêt va demander un certain nombre de documents concernant votre projet et ses intervenants, et très certainement la souscription d'une assurance dommages-ouvrages, obligatoire pour vous en tant que maître d'ouvrage légal (loi SPINETTA de 1978).

Puis, il vous faudra obtenir votre autorisation d'urbanisme (PCMI), qui va dépendre de la zone du Plan Local d'Urbanisme de la commune dans laquelle se trouve votre terrain.

Le choix du terrain peut être déterminant et il ne peut se faire à la légère. La prise en compte de son environnement est essentiel.

Maîtrise d’œuvre

Le projet de constructions devra également prendre en compte dès sa conception :

  • La réglementation, notamment la réglementation thermique (actuellement la RT 2012)
  • L'obligation de fournir avec votre demande de PC une attestation de prise en compte préalable de la dite réglementation

De plus, si votre projet n'est pas votre future résidence, mais un bien à vocation de location, il doit répondre à la réglementation relative à l'accessibilité des personnes à mobilité réduite (et autres handicaps physiques).

Passé cette étape administrative, viendra la phase de consultation d'entreprises pour :

  • La réalisation
  • La passation des marchés
  • Les travaux

 

Ces étapes nécessitent :

  • Une planification avec un calendrier précis dans l'intervention et l'interaction des différents intervenants
  • Un contrôle régulier de l'avancement, grâce à des réunions de travaux « interactives », qui vont permettre de :
    • Gérer le bon avancement des travaux
    • Gérer les imprévus éventuels, voire des modifications légères si souhaitables, dans la limite du possible
    •  Suivre la comptabilité de vos travaux

Les divers lots devront être ensuite réceptionnés, avec ou sans réserve, avant que vous puissiez « prendre possession des lieux ».

Le choix d'entreprises réellement professionnelles, ayant un savoir-faire, respectant les règles de l'art, tout en pratiquant des tarifs concurrentiels, est primordial pour la réalisation de votre projet.

Le maître d'œuvre rédige entre vous et ces dernières des marchés de travaux qui sont beaucoup plus complets que de simples devis en terme de clauses contractuelles.

La multiplicité des acteurs présents sur le marché de la construction et l'évolution de la réglementation a ainsi poussé nombres de candidats à l'accession d'une maison individuelle à se tourner vers les constructeurs de MI qui sont tenus de par la loi à la conclusion préalable d'un contrat de construction (CCMI).

Pour autant, cette démarche n'a rien d'obligatoire, et faire appel à un maître d'œuvre est un choix économiquement intéressant, tout en apportant le même niveau de résultat et de sûreté.

Le maître d'œuvre a d'ailleurs sa propre assurance de responsabilité professionnelle décennale dans le cadre de l'exercice de son activité, au même titre que les entrepreneurs et artisans qui interviennent sur votre chantier.

Sur ce sujet des assurances, quelques précisions utiles vous sont apportées sur l'assurance dommage-ouvrage et son mécanisme légal, souscrite par le maître d'ouvrage. Elle intervient en cas de problème sur la construction apparaissant dans la période courant de la réception des travaux à la fin de la garantie décennale, pour assurer les réparations nécessaires sans attendre la recherche en responsabilité de tel ou tel intervenant.

La compagnie d'assurance fera des expertises et des recours contre les entrepreneurs ou artisans ; cette assurance couvre deux types de problèmes :

  • Les désordres structurels menaçant la solidité de l'ouvrage
  • Ceux qui rendent le bien impropre à sa destination (ici en l'occurrence l'habitation)

Elle doit être souscrite au plus tard au premier jour des travaux.

En conclusion, en confiant votre projet à un professionnel tel qu'un maître d'œuvre, vous faites le meilleur choix : celui de l'efficacité et de la sérénité au meilleur rapport qualité/ coût.

La mission d’assistance à maitrise d’ouvrage 

Cette prestation s'adresse aux clients qui n'ont besoin que d'un suivi de leurs travaux, sans conception préalable, et sans réelle direction des entreprises dans le cas – par exemple – d'une entreprise tous corps d'état qui s'occupe de la réalisation complète de l'ouvrage. 

Il s'agit pour le maître d’œuvre de se substituer à son client dans la gestion de son projet ; sa mission va donc consister à gérer les différentes phases suivantes :

  • Étude d'avant-projet définitif
  • Dossier de consultation des entreprises
  • Appels d'offres et mise au point des marchés de travaux
  • Direction et comptabilité des travaux
  • Réception des ouvrages

 

Le contrat d'AMO stipule que le maître d'ouvrage devra fournir ou définir certains éléments préalables :

  • Programme détaillé des travaux
  • Enveloppe financière
  • Délais d'exécution souhaités
  • Des données juridiques (titre de propriété, servitudes éventuelles, certificat d'urbanisme, règlement de copropriété, limites séparatives, autorisations préalables à l'exécution de tout ou partie des travaux)
  • Des données techniques : levés de géomètre, résultats et analyses des campagnes de sondages (étude de sol), études préliminaires, avant-projet

Cette formule est moins onéreuse en terme d'honoraires que la maîtrise d’œuvre complète, et peut intéresser les particuliers qui souhaitent faire construire une maison individuelle, et qui n'ont pas la disponibilité pour suivre eux-mêmes leur réalisation.

Des questions ? N’hésitez pas à contacter votre maître d’œuvre à Hyères.

 

Maison